The Pitch pilote vos projets, cultive vos idées, fait émerger celles auxquelles vous n’avez pas encore pensé, vous aide à les raconter, les réaliser et à vous positionner.

Pour y voir plus clair ou s’adjoindre des compétences professionnelles dans le développement de services (publics-privés), le consulting, le management, la communication.

sous le capot

Coiffé d’un casque résistant à tous les temps, Michael Lanza mène l’équipe The Pitch. Avec une expérience de plus de 10 ans dans la réalisation de projets (communication, édition, événementiel, social, logement, santé, politique, …) il s’appuie, entre autres, sur un réseau d’experts (sciences sociales et humaines, relations publiques, graphisme, art-culture, management, production, professionnels du social, de la santé, de la stratégie, ….).

Peu importe le nombre de cols ou de virages à négocier, par beau temps ou par tempête, vous atteindrez votre destination.

Sous le capot

carburant

Master en relations internationales (Université de Genève), diplômé d’une école de communication (SAWI) et quelques autres certificats à mon actif (CREA-digital marketing ; ..), je me suis rendu compte que si tout cela a servi à « m’outiller » pour la suite, ce n’est rien en comparaison des innombrables rencontres, expériences et voyages qui ont forgé un esprit vif et une plume affûtée.

Polyglotte à temps partiel, il m’arrive de m’en sortir dans quasi toutes les situations, ou à peu près.

services

  • Consulting
  • Développement de concepts / idées / services
  • Réalisation de projets
  • Storytelling, analyse et positionnement stratégique
  • Rédaction tous formats / supports (web, brochure, publication, scénario, …)
  • Mise sur pied d’événements, coup de projecteur

La liste est longue. Si vous êtes arrivés jusqu’ici, c’est déjà merveilleux ; au-delà, autant en parler de vive voix ou à travers un échange épistolaire par mail.

clé de contact

Michael Lanza

info@thepitch.ch

+41 (0)79 629 50 91

Le web étant « worldwide », mes interactions le sont aussi, alors n’hésitez pas à m’écrire d’ici ou là-bas.